NOUS CONTACTER

0825 334 335

du lundi au vendredi, de 8h à 17h30

Etape 1
objet de ma demande

    Etape 2
    Choix du mode de contact

      Etape 3
      mes disponibilités

        Etape 4
        Mes coordonnées

          sur quel sujet pouvons-nous vous aider ?

          Pour une réponse plus rapide de notre part, vous pouvez préciser votre demande :

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          comment souhaitez-vous que nous répondions à votre demande ?

          Être contacté(e) par téléphoneRecevoir une réponse par emailPrendre rendez-vous avec un chargé d'affaires selon mes disponibilités
          Veuillez sélectionner un mode de contact.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Indiquez-nous trois dates auxquelles nous pouvons vous contacter :

          Vous devez sélectionner au moins une et au plus 3 date en cliquant sur les cases du calendrier proposé.
          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          étape suivante

          Laissez-nous vos coordonnées pour que nous puissions vous contacter :

            Informations personnelles

          1. Votre Organisme

          2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

            étape suivante

            Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

          Votre demande de contact a bien été envoyée

          Nous vous contacterons dans les meilleurs délais.L’équipe commerciale  BNP Paribas Entreprises et PME.

          Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

          Fermer la fenêtre

          DEVENIR CLIENT

          0825 334 335

          du lundi au vendredide 8h30 à 17h300,15 €/min

          Etape 1
          Mes disponibilité

            Etape 2
            Mes coordonnées

              Etape 3
              Informations complémentaires

                Etape 4
                Préparation du rendez-vous

                  Pour devenir client, il vous suffit de prendre rendez-vous avec un de nos chargés d’affaire.

                  Quelles sont vos disponibilités ?(3 choix possibles)

                  Veuillez indiquer au moins une date de disponibilité.
                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Quelles sont vos coordonnées et vos centres d'intérêts ?

                    Informations personnelles

                  1. Votre Entreprise

                  2. Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                    Etape suivante

                    Les données personnelles vous concernant sont recueillies par  BNP Paribas, responsable du traitement, afin de pouvoir fixer votre rendez-vous avec la Banque. Ces données seront conservées par la Banque jusqu'au rendez-vous. Ces données personnelles pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, relative à l’informatique, aux fichiers aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas, CFFRCA 1, 75 450 Paris cedex 09.

                  Afin de préparer au mieux notre entretien, quels sont les éléments que vous souhaitez aborder ?

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  Etape suivante

                  Merci pour votre confiance

                  Préparez votre rendez-vousLes documents suivants seront utiles pour étudier ensemble votre projet :Dernier bilanKbis original de moins de 3 moisStatuts certifiés conformes par le représentant légalPièce d'identité en cours de validité du représentant légal certifiée conforme (et/ou du mandataire s'il y a lieu)Procès Verbal de l'assemblée générale ou du conseil d'administration nommant le représentant légal (s'il n'est pas nommé dans les statuts)

                  Les champs marqués d'un étoile(*) sont obligatoires.

                  fermer la fenêtre

                  8000Clients PME ont rejoint BNP Paribas en 2012
                  60Maisons des entrepreneurs pour assurer une relation de proximité
                  12Engagements au sein de sa charte de responsabilité

                  Votre inscription à la newsletter Entreprises et PME

                  Vous souhaitez vous abonner sur l'adresse :

                  Votre inscription est en cours ...

                  Une fenêtre de confirmation apparaîtra dans quelques instants.

                  Vos données personnelles / informations pourront donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification et d’opposition dans les conditions prévues par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, par courrier adressé à BNP Paribas APAC TDC Val de Marne, TSA 30233, 94729 FONTENAY SOUS BOIS Cedex

                  Qu’est-ce que l’ingénierie sociale ?

                  Ce terme désigne les méthodes permettant de manipuler des personnes afin de contourner des dispositifs de sécurité. Il s'agit pour le fraudeur d'obtenir des informations ou de faire exécuter une opération à une personne par l'utilisation de la force de persuasion et l'exploitation de la crédulité ou de l'ignorance de son interlocuteur en se faisant passer pour un membre de l'entreprise (direction, collaborateur), un technicien ou toute autre personne de confiance.

                  En exécutant les ordres transmis par ses clients, la banque peut devenir l’instrument de la réalisation de la fraude. Ces attaques sont menées directement contre les clients, en utilisant des informations précédemment recueillies sur les personnes et les organisations (organigramme, fonctions, personnes habilitées, plans de congés, spécimen de signatures, etc.). Les fraudeurs sont donc très bien renseignés, parfois par le biais d'une complicité interne, et également très persuasifs.

                  Le ressort de ce nouveau type de fraude peut être l'usurpation d'identité d'un dirigeant d’entreprise ou d'un collaborateur de la banque. En voici 2 exemples :

                  Fraude par usurpation d'identité d'un membre de l'état-major de l'entreprise

                  • Un comptable reçoit l'appel téléphonique d'un membre de l'état-major de son entreprise lui demandant comment effectuer un paiement sur l’étranger. Il est évoqué une affaire strictement confidentielle (un rachat d'entreprise) qui ne doit faire l'objet en aucun cas d’une information auprès de collègues ou de la hiérarchie locale. Pour plus de discrétion, l’escroc précise d’ailleurs que les échanges de documents et les communications se feront sous couvert d’une adresse spécifique de messagerie. Bien entendu, c’est le fraudeur qui a créé une fausse adresse, au nom du responsable. Durant cette phase d'approche, dans une grande entreprise où il est impossible de connaître tous les interlocuteurs, le comptable est mis en confiance.
                  • L’escroc explique ensuite qu’il doit effectuer des virements en urgence pour régler l’opération financière. Par courrier électronique, il adresse alors de fausses factures sur lesquelles sont indiquées les coordonnées bancaires des bénéficiaires titulaires d’un compte ouvert auprès d’une banque étrangère (différents pays sont concernés, mais plus particulièrement la Chine). Il demande au comptable d’établir et de lui faire parvenir par retour un ordre de virement correspondant à la facture. La situation d'urgence mise en avant vise à déstabiliser le comptable de l'entreprise. Le fraudeur retourne l’ordre de virement complété des signatures des personnes habilitées, qu’il a préalablement scannées.
                  • Le comptable transmet ensuite normalement le virement à la banque qui effectue les procédures de contrôle interne : contrôle de l’ordre émis depuis le fax de l'entreprise, vérification des signatures et de la conformité des pouvoirs, dans certains cas contre-appel auprès de son interlocuteur habituel, lequel confirme l’opération (l’interlocuteur habituel est souvent la personne en contact avec le fraudeur).

                  Des virements peuvent ainsi être initiés sur plusieurs semaines. La fraude est généralement découverte par le directeur financier de l'entreprise, alerté par la fréquence et les montants des virements non prévus dans la trésorerie.

                  Fraude par usurpation d’identité d’un collaborateur de la banque

                  • Une entreprise reçoit un appel téléphonique ou un mail comportant le logo de la banque le prévenant d’une opération technique sur les serveurs EBICS, d’un problème de télétransmission ou de sécurité.
                  • Un individu, se faisant passer pour un informaticien de la banque, contacte le client par téléphone. Il est très bien informé sur le fonctionnement des processus bancaires en matière de virements télématiques. Dans certains cas, il invite l’entreprise à appeler un numéro de téléphone, qui diffuse le même message d’attente que celui de la banque.
                  • L’escroc prétexte un test sur les outils d’échanges de fichiers pour obtenir les codes ou les mots de passe de connexion. Il demande également l’envoi par fax d’un exemplaire d’une confirmation de virement avec la signature d’une personne habilitée.
                  • Après avoir fourni les coordonnées bancaires frauduleuses, il invite l’entreprise à saisir un virement international pour finaliser le test de télétransmission.

                  Comment se protéger de l’ingénierie sociale ?

                  • En cas d’appel, se renseigner sur l’identité de son interlocuteur en lui demandant des informations précises (nom, prénom, numéro de téléphone). Procéder ensuite par contre-appel de préférence en appelant un numéro de ligne fixe au lieu d’un portable. En cas de doute, demander un écrit de confirmation et les coordonnées téléphoniques.
                  • Vérifier les renseignements reçus et s’interroger sur le bien-fondé des informations demandées.
                  • Ne jamais communiquer, même auprès de sa banque, identifiant, mot de passe, code d’accès par email, téléphone ou sur un site internet. Ces éléments ne doivent en aucun cas être fournis à des tiers.
                  • Contacter votre Chargé d’Affaires Entreprises en cas de demandes d’opérations bancaires ou de changement de coordonnées par un tiers.

                  Février 2013